>>>> F COLLECTIVE ACADEMY : JE DEVIENS MEMBRE <<<<
Article Fcollective
L’organisation : pour l’équilibre vie pro vie perso

Sandra m’a invitée pour vous partager mes tips sur l’organisation. Je cite “vas-y t’es trop forte”, merci Sandra ah ah. Le “m’” c’est Pauline, alias @break_your_day sur Instagram. Un compte où je vous partage mon quotidien, mes menus, mes galères et mes joies en tant que freelance. Allez, sans plus de préambule, bienvenue dans mon univers. 

 

Equilibre vie pro/vie perso : une question d’organisation ?

 

Atteindre l’équilibre vie pro/vie perso a longtemps été un graal pour moi. C’était ma target, le but à atteindre pour être épanouie. Comment je le sais ? Et bien, le déséquilibre créé, d’un côté comme de l’autre, me rendait (vraiment) malheureuse. 

 

Une fois ce besoin identifié, je me suis demandée comment faire pour y parvenir. Je pense avoir ingurgité 90% des ouvrages sur l’orga, autant de masterclass et d’articles. Il n’y a pas une méthode miracle. Il faut tester, tâtonner. Je ne vais pas te faire croire que j’ai LA méthode, comme Hal du Miracle Morning, mécréant va! Je me suis levée à 5h pendant trois jours. J’ai cru mourir. 

 

Bref, ça reste une méthode, mais son avantage est qu’elle peut s’appliquer à tout le monde, et ça c’est cool. Mama ou pas, prépare toi, ta vie va changer ! (Non je déconne)

 

Contrairement aux idées reçues, l’organisation n’est pas synonyme de carcan ou de liberté diminuée. Et, au contraire, c’est grâce à l’organisation que je peux me dégager du temps LIBRE rien que pour moi et ça, c’est sacré.

 

L’Organisation dans sa vie pro quand on est entrepreneure ?

 

  • Emploi du temps, to do, planner et ses potos

Lorsque l’on est entrepreneure on a tendance à avoir une To Do longue comme le bras, des tâches qui n’en finissent pas, une frustration exacerbée et un épuisement qui s’installe. Pour parer à ça, je fais l’inverse d’une to do avec des tâches à cocher : je décide à quoi je vais passer ma journée et quelles tâches je vais effectuer.

La to do ne me maîtrise plus, je maîtrise la to do. Classe hein ? (Oh punaise je vais la déposer cette phrase).

 

Concrètement :

Chaque dimanche soir je note absolument TOUT ce que je dois faire professionnellement parlant. De “répondre aux mails” à “rédiger un article” en passant par “stories client 1 semaine”, absolument tout ! Puis, pour chacune de ces tâches j’estime un laps de temps à leur consacrer. Pour le savoir, j’ai d’abord fait une semaine où je me suis chronométrée. 

Et enfin, je les dispatche tout au long de ma semaine. Et ce, en prenant en considération plusieurs éléments: je suis plus productive le matin, ma productivité décroît au fur et à mesure que la semaine avance (résultat le vendredi je suis une loque), mon SPM et mes règles.

 

Résultat: 

  • je termine de travailler à l’heure estimée (16h20)
  • j’ai mon vendredi de libre (au moins l’aprèm)
  • j’ai mon mercredi pour les enfants

 

PS: si t’es à ton compte et que tu gères tout, en début de chaque mois, je planifie tout l’admin récurrent: moment facture, moment déclaration URSSAF etc…

 

  • Prioriser

Je sais la question que tu te poses : comment tout caser dans son emploi du temps s’il y a trop de chose ? Et bien tu cales ce qui est prioritaire (généralement le critère de timing est un bon indicateur) et reporte à la semaine suivante, ce que tu n’as pas réussi à planifier. MAIS, généralement on a tendance à reporter les tâches qui concernent un travail sur du moyen ou long terme. Résultat, tu te retrouves à J-15 avec un livre à rendre, un ulcère, des cheveux blancs et insomniaque. Dès lors, comment faire pour ne pas les laisser à la trappe? 

 

  • Bonus : organiser un projet sur du long terme

Le meilleur moyen reste de diviser ton gros projet, qu’il soit sur 1,3 ou 6 mois, en petite tâches à effectuer avec, pour chacune, une deadline. Ensuite, soit tu les notes directement dans ton agenda, soit à chaque fois que tu planifies ta semaine, tu reprends ta feuille de bord et tu intègres ces tâches au fur et à mesure.

 

En vrai, tu veux être efficace? Évite téléphone, l’internet, Netflix & co et tu verras, ta journée te suffit amplement. 

 

L’organisation de sa vie perso :

De la même manière que j’organise ma vie pro, je vais organiser l’aspect “trucobligatoirebienrelou” de ma vie perso. Pour moi cela concerne:

  • les repas 
  • le rangement
  • les enfants (je plaisante)
  • le ménage
  • le linge

 

Planification des repas :

Pour les repas, la veille de faire mes courses, j’établis le menu pour toute la semaine. Dans un but économique et de gain de temps, le repas du soir est également notre gamelle du lendemain midi (pas besoin de cuisiner en plus). Ensuite, pour chaque repas je reporte les ingrédients dont j’ai besoin sur ma liste de courses. Résultat: ça me prend 30 minutes par semaine maximum pour savoir ce qu’on va manger sur toute la semaine. Pas de gâchis et pas de budget explosé. 

En outre, je fais tout maison, si j’ai besoin de viande ou pain frais dans la semaine, je note sur le frigo quel jour et quoi acheter. 

Le lendemain je fais mes courses, c’est plié en une heure (ma liste est catégorisé par produits (comme les rayons d’un supermarché): primeur, poissonnier, boucherie, vrac (épicerie sucrée/salée), crèmerie, fromager etc… Et ensuite, je cuisine tous les soirs de 18h30 à 19h, pendant que les enfants se baignent.

Nous ne consommons plus de produits transformés, me concernant je fais les gâteaux des enfants et autres préparations (yaourt, pâte, compote etc…), le mercredi et dimanche. Je ne vais pas tout te détailler mais c’est pour te montrer l’idée: il faut planifier des moments dans ton emploi  pour faire ces tâches.

 

Définir un moment pour le linge

Le linge, par exemple, c’est tournées le samedi, séchage pendant la nuit et rangement le dimanche avec l’époux devant un film. 

 

Planifier son rangement

Le rangement c’est un autre délire. Avant j’étais bordélique. Et puis, j’ai découvert La magie du rangement (on ne se moque pas, ça marche!). Depuis, chaque chose à une place. Par conséquent, quand c’est le brin, mais genre Apocalypse now, je mets  1h maximum à ranger toute la maison et je le fais uniquement le mercredi et le dimanche. Oui, c’est bien les enfants qui mettent le brin…

 

Vive les tâches déléguées !

Le ménage quant à lui, j’ai abandonné. Pour toi, ton couple, ta santé mentale, fais appel à une femme de ménage. La mienne vient 2 fois par mois, ça me coûte 86 euros et j’ai -50 en déduction d’impôt. Ça a clairement changé ma vie. 

 

Ce qui fonctionne pas mal avec les tâches quotidiennes c’est l’optimisation du temps. Je m’explique : il est 14h je dois faire des crêpes pour le goûter, la pâte doit reposer au moins 30 minutes et je dois ranger la maison. Résultat, même si je dois avoir fait la pâte pour 16h30, je la fais en premier et pendant qu’elle repose, je range. Ainsi, tout est fini à 15h, au lieu de 16h. C’est comme les cuissons simultanées en cuisine. Tu va pas faire cuire ton steacks 10 minutes, tes patates 30 minutes et ta sauce 5 minutes. Tu fais les patates, 20 minutes après tu lances les steaks et 5 minutes après la sauce. 

 

Tout ce que j’ai mentionné doit être fait de toute façon. Au moins, si c’est planifié, tu gagnes du temps et tu peux en faire ce que tu veux ! Alors ? Heureuse ?

 

Bien entendu, ça c’est dans l’idéal. Je dirais que c’est le principe. Puis il y a des exceptions. Mais, comme son nom l’indique, ça reste exceptionnel. Pour conclure, j’ai trouvé mon équilibre, j’espère que tu trouveras le tien.

Et vive l’organisation !

Pauline.