F COLLECTIVE ACADEMY JE DEVIENS MEMBRE
Article Fcollective

Comment arrêter de procrastiner ?

Lundi matin, 9h, un café dans une main, le stylo dans l’autre, prête à dégainer votre to-do list et à noter vos tâches. 9H06, un café (froid) dans une main, votre portable avec Instagram ouvert dans l’autre. Ça vous parle ? Et bien vous êtes en train de procrastiner. En bref, vous êtes en train de TOUT faire, excepté arriver au bout de votre to-do. Certes, vous êtes pleine de bonne volonté, mais rien n’y fait ! Dès lors, comment arrêter de procrastiner ?

 

4 conseils  pour arrêter de procrastiner faciles à mettre en œuvre :

 

  • Organiser ses tâches et découper ses grands projets :

Premièrement, il faut s’or-ga-ni-ser ! La méthodologie adéquate lorsque l’on est une girl boss consiste à lister et dispatcher. Ainsi, dans un premier temps, vous listez absolument toutes les tâches à effectuer. Puis, dans un second temps, vous les dispatchez dans le temps qui est imparti. Cette méthodologie fait que vous ne subissez pas, vous contrôlez comment vous organisez votre journée.

Par ailleurs, il se peut que vous soyez sur plusieurs fronts. En effet, vous avez votre activité principale mais votre cerveau fourmille d’idées ! Par conséquent, vous avez à cœur de mener certains projets d’envergure, en parallèle. Intègrez-les! Comment ? En divisant votre grand projet en petites tâches. Cela sera beaucoup plus accessible pour votre cerveau et vous encouragera à les accomplir.

 

  • Apprivoiser le temps :

Pour ce second conseil, il s’agit de savoir gérer ton temps et ce, sur les deux plans. En effet, non seulement vous devez mettre des deadlines à vos tâches mais, en plus, savoir combien de temps elles vous prennent. Si c’est la première fois,  chronomètrez-vous. Savoir combien de temps vous prend une tâche à effectuer, vous permet d’avoir une visibilité complète du temps qui vous êtes imparti. 

 

D’autre part, le fait de vous fixer des deadlines permet à votre cerveau de vous projeter. C’est la mise en place d’une date à laquelle l’action doit être effectuée qui va beaucoup vous aider à arrêter de procrastiner. Mais encore faut-il respecter son timing. Pour cela, il ne faut pas être distrait…

 

  • Supprimer les sources de distraction (arrête la procrastination) :

Ah. On y est. Et quand je dis source de distraction je dis:

  • scroller sur Insta
  • papoter sur Whatsapp
  • regarder des recettes de fromage fondu sur fb
  • jouer à candycrush (non je déconne. Vous jouez ? Ah, désolée)

 

La source semble donc être votre téléphone. Et oui, c’est rarement le roman de Simone de Beauvoir qui trône sur votre buffet et que vous devez lire depuis que vous êtes en 3ème D. 

Le meilleur moyen reste donc de se mettre en mode… avion ! Besoin de votre téléphone ? Dans ce cas, il faut enlever toutes les notifications. Il n’y a pas d’autre moyen. Oui je sais c’est dur. 

 

En réalité vous ne ferez rien si vous n’avez pas une volonté de fer. Ne pas allumer la télé, ne pas regarder son téléphone, ne pas surfer sur Zara… Il faut que vous résistiez! (Prouve que vous existez). Et le meilleur moyen pour ça  est de vous demander et vous rappeler: pourquoi je le fais ?

 

  • Se demander pourquoi vous faites les choses pour arrêter de procrastiner

En toute honnêteté c’est probablement le meilleur conseil pour arrêter de procrastiner. Vous rappeler, chaque matin, pourquoi vous faites ce que vous êtes en train de faire. Vos factures ? Elles vous servent à assurer la pérennité de votre activité. Activité qui vous permet, au passage, de vivre votre meilleure vie. Vous voyez l’idée ?

 

Parce qu’en fait, la procrastination peut être symptomatique d’autre chose. En effet, si vous remetez toujours au lendemain, cela peut être le signe que ce que vous faites ne vous plaise plus. En d’autres termes, vous n’êtes plus en phase avec qui vous êtes. 

 

Il n’y a rien de mal à s’interroger sur sa vie et le chemin qu’elle prend. Il faut simplement s’assurer que nos activités nous procurent du bonheur. Or, la procrastination perpétuelle peut être les prémices d’une première alerte dans cette direction. Ou alors, on préfère juste scroller sur Insta parce que, qu’on se le dise, c’est quand même bien plus intéressant que de faire sa compta.