>>>> F COLLECTIVE ACADEMY : JE DEVIENS MEMBRE <<<<
Article Fcollective
5 conseils pour vraiment profiter de ses vacances quand on est entrepreneure

La majorité des entrepreneures te le diront, elles ne regrettent absolument pas leur indépendance. Enfin, elles regrettent une seule petite chose: les CP aka les congés payés. Au début de ta freelancerie quand on te parle de CP, tu fais la même tête que quand le médecin te propose un arrêt de travail. Puis, 2 ans plus tard, ouai la première année t’es chaude patate, tu te dis que toi aussi, tu veux lire Closer au bord d’une piscine et essayer cette bouée licorne façon taureau du far west. Le problème: comment profiter de ses vacances quand on est entrepreneure ?

 

Après moult recherches, témoignages de consœurs et retour d’expérience, nous avons dégagé 5 conseils à suivre si tu veux passer des vacances tranquilles et VRAIMENT te reposer.

 

5 conseils pour profiter de ses vacances quand on est entrepreneure :

Planifier à l’avance :

Pourquoi ? Parce que cela signifie travailler deux fois plus avant le grand départ ! Or, planifier à l’avance permet d’anticiper cette période de rush. Et, par conséquent, de s’organiser pour que ce soit le moins pénible possible. 

L’autre but de la planification est également de prévenir tes clients suffisamment à l’avance. Et ça, c’est plutôt cool, ça fait partie du package “entretenir de bonnes relations avec ses clients”.

Budgétiser ses vacances quand on est entrepreneure : 

Ah, le nerf de la guerre. Et bien oui, si tu ne travailles pas, pas d’argent et pas d’argent pas de vacances. De ce fait, la meilleure chose à faire est de les budgétiser. En effet, combien cela va-t-il te coûter par jour ? Cela permettra d’anticiper la perte de tes revenus, mais permettra également de savoir combien mettre de côté.

Mettre de côté :

Le conseil principal pour profiter de vos vacances est de mettre de côté. Mais pas uniquement le prix de tes vacances. En effet, il faudra également garder le chiffre d’affaire que tu te serais dégagé afin de subvenir à tes besoins. Le côté pécuniaire est ce qui cause le plus de stress. L’anticiper te permet réellement de profiter de tes vacances sereinement.

Communiquer :

Un mail qui prévient en avance, un mail qui envoie  un rappel et un mail de réponse automatique pendant tes congés. Mieux vaut trop que pas assez !

Déléguer :

On sait ce que tu te dis. “Je suis seule, je délègue à qui ? Mon chat Isidor ?” Alors, généralement on connaît d’autres freelances dans son domaine d’activité. Or, ne peux-tu pas faire un échange de bon procédé et déléguer réciproquement vos tâches lors de vos départs en vacances ?

 

L’autre aspect qu’on voulait aborder, pour profiter de ces vacances, c’est d’en profiter pour faire un point. Et oui, il est de bon ton de relever la tête hors de l’eau. De voir si tu prends la bonne direction pour atteindre ton but. Se poser, réfléchir et pourquoi pas en profiter pour se former. Ce temps mort représente un excellent moment pour investir sur soi-même. En outre, on en sort généralement reboostée, et quoi de mieux pour attaquer la rentrée en force ?